Motricité libre, oui mais….

accroupie
C’est le fait de ne pas mettre un enfant dans une position qu’il ne peut prendre seul. Donc on n’assoit pas un enfant qui ne peut le faire lui même mais on attend patiemment qu’il puisse s’asseoir tout seul, cela arrive en général après le 4 pattes.
C’est également, le laisser découvrir au sol sa motricité ou encore limiter voir supprimer le temps dans le cosy…
Vous pouvez trouver sur le site de Bougribouillons des affiches (à acheter) très parlantes sur la motricité libre et d’autres thèmes autour de l’enfance. J’ai choisi de les afficher dans mon cabinet, les patients les apprécient beaucoup.
Oui mais parfois ça ne marche pas…
J’entends parfois des parents me dire que leur enfant est de nature plus calme, que c’est son caractère, qu’il est « moins moteur ». Grâce à l’épigénétique on sait maintenant que l’environnement a plus d’influence que la génétique, par exemple le fait d’être sportif et d’avoir une bonne alimentation aidera à diminuer les risques de cancer malgré une mauvaise génétique à la base. Il en va de même avec la motricité de l’enfant, ce n’est donc peut être pas seulement son caractère.
Quels sont les autres facteurs qui vont entrer en jeu dans la motricité de l’enfant ?
Les réflexes archaïques
Le portage
Le blocage ostéopathique
Les massages
Le portage à bras
Les vêtements trop serrés
Les réflexes archaïques
Les réflexes archaïques ont été étudiés par différentes personnes dont Svetlana Masgustova et Peter Blythe. Je me suis formée auprès de Paul Landon (au passage formateur passionnant que je vous recommande vivement) . Quand le bébé naît, c’est une petit boule de réflexes et ces réflexes vont lui permettront de développer sa motricité.
Ces réflexes sont en partie développés dans le ventre de la mère, une femme enceinte qui reste active tout au long de sa grossesse va permettre un bon développement moteur de son propre enfant après la naissance. Être active c’est faire 1h à 1h30 de marche tous les jours.
Ne serait-il pas intéressant d’estimer ou du moins, d’être plus attentif quand une femme a dû être alitée au cours de sa grossesse ?

Le portage

portage

Le portage va permettre de stimuler le système vestibulaire (système de l’équillibre) du bébé. Des études ont montré que les bébés africains portés marchent avant les bébés européens. Le portage devient à la mode surtout pour se déplacer. Je pense que pour qu’il y ait une véritable influence sur la motricité il faut porter son bébé régulièrement, pas juste le dimanche pour une promenade mais tous les jours et cela pendant plusieurs heures. Parallèlement à cela, des études ont montré que plus un bébé était porté, moins il pleurait le soir. Je ne parlerai pas ici de tous les avantages du portage mais il sont nombreux et ont une influence sur la motricité.

Ostéopathie

Ostéopathie bébé
Ostéopathie bébé

Pour illustrer cette partie, j’aimerais vous parler d’une de mes patientes qui m’amène son fils de 7 mois et qui applique la motricité libre et porte son bébé. Son bébé s’est retourné à 4 mois du dos au ventre et depuis il s’est arrêté, il ne cherche pas à ramper ni à se mettre à 4 pattes. Le bébé avait un blocage de la hanche droite et , suite à la séance d’ostéopathie, avec sa hanche de nouveau libre il s’est mis à ramper puis à faire du 4 pattes. La maman a pu donc continuer à appliquer les principes de la motricité libre.
Qu’est ce qui va entraîner des blocages ostéopathiques ? Un accouchement long et difficile, une extraction instrumentale, etc. Le simple fait d’avoir été dans le ventre de sa mère va entraîner une inclinaison de la colonne et des muscles plus courts d’un côté que de l’autre. L’ostéopathie va permettre de rééquilibrer ces tensions. J’observe en cabinet des bébés dont on ne voit pas le cou,  signe de tensions au niveau cervical.

Massage

De la même manière, les massages traditionnels africains et indiens étirent les muscles du bébé et favorisent sa motricité. On observe dans les massages traditionnels une grande importance de l’étirement, les bébés sont suspendus par les pieds, les bras et la tête. j’ai beaucoup utilisé ces étirements avec mon deuxième enfant et je ne sais pas à quel point cela influence la motricité mais je constate déjà que cela lui fait beaucoup de bien et qu’il est plus détendu après.

Portage à bras

portage_bras1_illus

J’ai fait 10 ans de cirque et beaucoup de portage. Les points d’appui sont le bassin, la tête et le sternum qui sont des zones solides. Le fait de porter un bébé dans sa base (son bassin) va lui faire prendre conscience de sa colonne vertébrale et l’inciter à tenir sa tête. Les points d’appui que nous donnons à notre enfant vont influencer la façon dont il se porte. Dès la naissance, un bébé a des compétences incroyables. Il ne faut pas le sous estimer et lui permettre de l’exprimer au mieux.

 

Les vêtements

Le choix des vêtements va vraiment influencer sur la motricité. Mettre un jean à un bébé me parait vraiment une abération. Au contraire, mettre des vêtements souples et suffisamment amples et être un maximum pied nu (en fonction du temps et du type de sol bien sûr) favoriseront la motricité. Je trouve qu’il est difficile de trouver des vêtements souples pour les garçons mais avec un peu de persévérance on finit par trouver.

 

Capucine Vercellotti

Recherches utilisées pour trouver cet article :si on laisse ramper les enfants ils ne marchent pas de bonne heure
%d blogueurs aiment cette page :